cliquez ici pour consulter les dernières mises à jour : 17/10/2013

Bienvenue à toi, voyageur inconnu que les méandres d’Internet ont conduit sur les berges de ce site parlant de BDSM.

Ici nous y parlerons de BDSM, terra incognita où se mêlent les jeux de l’esprit et du corps. Terre mythique et sulfureuse donc l’accès était autrefois réservé à un cercle fermé d’initiés que les bien-pensants qualifient de pervers, aujourd’hui Internet t’en entrouvre les portes.

C’est une terre où tu devras apprendre le don de toi, le respect de l’autre, la patience et la modestie.

C’est pour toi que j’ai créé ce site, pour y guider tes pas, j’y ai écrit ma vérité c’est maintenant à toi, si le cœur t’en dit, d’y tracer ta route et d’y découvrir ta vérité.

Dans ce monde où le plaisir partagé est la loi, il y a peu de règles mais elles sont intangibles.

La plus importante que tu devras constamment garder gravée en toi :

SÛR SAIN ET CONSENSUEL

Safe sane and consensual

Bonne route à toi et si d’aventure nos chemins se croisent, que ce soit sur Internet ou dans une soirée, n’hésite pas à me faire un signe. Contrairement à la légende je ne mords pas... enfin sauf ceux qui le méritent !

Le Squale, janvier 2005


N.B. : ce site étant le fruit de mon expérience j’y parle de Maître et de soumise, seul type de relation que je connaisse. Il est probable que de nombreux points développés soient vrais pour d’autres types de relations.



Introduction à nouvelle édition :

Peut-être es-tu de ceux qui s’inquiétaient de ne plus voir de nouvelles mises à jour, Le Squale avait-il décroché, était-il mort ?

Eh non, Le Squale n’a pas fini sous forme de soupe aux ailerons de requin dans quelque gargote de HongKong, ni sous forme de sushi dans quelque sushi-bar tokyoïte… Quoique, en novembre 2006 j’ai découvert le Japon, naissance d’une nouvelle passion, au point d’y être retourné trois fois depuis. Comme tu le devines, je n’ai pas manqué d’y prendre des cours de kinbaku, puisque c’est ainsi que les initiés nomment ce que certains appellent le shibari.

Comme tu le vois, l’adresse du site à changé exit bdsm.info.free.fr, bienvenue à bdsminfo.org. C’est quand même plus pratique tu ne trouves pas ? En tout cas, là j’ai de l’espace et suis chez moi.

J’avais décidé de profiter de ce changement d’hébergeur pour refondre le code source vieillissant et il faut le reconnaître inadapté à un site de plus de cent pages. Tel un requin pris à l’hameçon, je me débattais désespérément au milieu de bouts de lignes de PHP quand deux fées bienveillantes se sont penchées sur le berceau du nouveau bébé. L’une éditrice et infographiste s’est penchée sur le graphisme du site et à sa lisibilité, l’autre webmistress parlant couramment le PHP s’est attaquée au code source.

Tu as devant les yeux le fruit de leur travail, qu’elles en soient chaleureusement remerciées. Moi pendant ce temps-là ? J’en ai profité pour mettre à jour les liens, faire un lifting de certains textes anciens et surtout écrire de nouvelles pages, dont tout un chapitre sur les jeux de cordes, fruit de mon expérience japonaise. Comme tu peux le voir j’ai rajouté des photos pour aérer les textes, il n’y en a pas encore assez ? Je sais ! Réaliser de tels clichés demande non seulement du temps, mais surtout des modèles prêts à sacrifier quelques instants de leur plaisir pour le tien. Tu es intéressée ? N’hésite pas à me contacter je ne mords toujours pas.

Bonne lecture à toi et rassure-toi ce site peut être consommé sans modération.

Le Squale, novembre 2009